Les Formes

de combat au Sabre Laser

LeS formes de jeu de combat Chorégraphié

au Sabre Laser se décomposent en :

5 Formes primordiales

Shii-Cho
Forme I


Makashi
Forme II


Soresu
Forme III
Ataru
Forme IV

Djem So
Forme V


5 Formes secondaires

Niman
Forme VI


Vaapad
Forme VII


Juyo
Forme VII
SokanForme VIII


Shien SoForme IX


En débutant votre formation à l’Académie, vous commencerez en tant qu'Initié avec l’apprentissage du Shii-Cho (Forme I).

A la fin de cette première étape, pour monter en grade et continuer votre parcours, vous vous présenterez aux Épreuves des Initiés afin de démontrer votre connaissance et la maîtrise nécessaire qui vous permettront d'intégrer des combats chorégraphiés sécurisés.


Forme I : Le Shii-Cho

Forme de la Détermination

Enseignée à tous les Initiés dès la première année, elle permet l’apprentissage des gestes fondamentaux de l'attaque et de la parade. La Forme I est la base des autres formes de combat. On y enseigne la prise en main de l’arme, la garde, les déplacements, la gestion de la distance. La cible est ici le corps.

L'objectif principal de cette Forme est l'apprentissage du contrôle.

Il s'agit d'un style de combat à deux mains dont les techniques sont inspirées du Kendo.

Forme II : Le Makashi

Forme de l'Opposition

Le Makashi est une Forme de combat explosive qui a été développée afin de casser la distance pour saisir l'opportunité. Le jeu de combat se déroule généralement rapidement, les déplacements se faisant de façon alignée avec une élégance propre à ce style. Pour parvenir à remporter le duel, le combattant Makashi aura pour objectif de dégager la lame adverse pour lui permettre la touche. La cible dans cette Forme est la lame.

L'objectif principal de cette Forme est l'explosivité.

Il s'agit d'un style de combat à une main dont les techniques sont inspirées de l'Escrime.

Forme III : Le Soresu

Forme de la Protection

Le Soresu est la forme conçue pour la défense. Son utilisation protège son utilisateur au maximum, afin que ce dernier puisse temporiser afin de pouvoir saisie une éventuelle opportunité. Bien que la volonté de cette forme soit d’éviter le combat dans un premier temps, elle offre un potentiel offensif non négligeable principalement basé sur des contres attaques soudaines surprenant l’adversaire qui s'épuise dans des attaques répétées. Le désarmement fait également également partie de cette Forme.

L'objectif principal de cette Forme est l'apprentissage la temporisation.

Il s'agit d'un style de combat défensif à deux mains dont les techniques sont inspirées de la canne de combat en prolongement du Shii-Cho déjà appris.

Forme IV : L' Ataru

Forme de l’Agression

L’Ataru se caractérise par une position d'attaque quasi constante et par l'utilisation de l'espace afin de prendre l’ascendant sur son adversaire. Les mouvements dans cette Forme sont nombreux: déplacements rapides, frappes successives, bonds, coups sautés. L'Ataru est une des formes les plus éprouvantes du jeu de combat au Sabre Laser. Elle requiert une efficacité et une précision toute particulière sous peine d’épuisement du pratiquant et de voir la situation se retourner contre lui. La grippe inversée est possible dans ce style qui propose également des désarmements de l'adversaire.

L'objectif principal de cette Forme est l'utilisation de l'espace.

Il s'agit d'un style de combat acrobatique à une main dont les techniques sont inspirées de l'Aïkido et Krav Maga.

Forme V : Le Djem-So

Forme de la Persévérance

Penchant agressif du Soresu, il s'agit de l'une des formes offensives de sabre les plus brutales qui soit. Dérivée du Soresu, le Djem So se voulait comme une variante se résumant par «La paix par une puissance de feu supérieur ». Des attaques, des blocages suivis de contre-attaques violentes et puissantes cherchant à briser la garde de l’adversaire caractérisent de façon unique le Djem So. Il repose sur la domination de l’adversaire, en opposition à l’apparente passivité du Soresu mais ses principaux défauts sont son manque de mobilité et l’exigence physique qu’il nécessite.

L'objectif principal de cette Forme est la domination de l'adversaire.

Il s'agit d'un style de combat à une main dont les techniques sont inspirées de la Canne de combat et les déplacements de la Capoeira.

Forme VI : Le Niman

Forme de la Modération

Le Niman se veut comme la mise en synergie de toutes les formes précédentes. Alliant les bases élémentaires du Shii Cho, la rapidité du Makashi, la défense du Soresu, la mobilité de l’Ataru et la puissance du Djem So, cette forme ne présente pas de réelles faiblesses mais ne donne pas un réel avantage dans un secteur ou un autre. Le Niman donne une plus grande aisance vis-à-vis d’une situation immédiate mais son manque de spécialisation peut le limite rapidement. Les pratiquants de cette forme sont des combattants complets mais pas exceptionnels et utilisent le mélange des autres formes pour surprendre l’adversaire. Le Niman ne convient pas à une confrontation prolongée.

Forme VII : Le Juyo

Forme de la Férocité

Le Juyo est la forme de sabre la plus controversée. Mélange de contrôle de soi en apparence et d’une expression de rage dans le maniement du sabre, transformant l’arme en un tourbillon de coup directs, fulgurants et imprévisibles. Cette forme repose sur une base de feintes trompant l’adversaire avant de s’engouffrer dans la faille créée et d’y enchainer une série de frappes jusqu’à ce que l’attaque porte. Cette psychologie assez belliqueuse. C’est une forme exigeante physiquement, mentalement et techniquement, nécessitant une connaissance de soi accrue pour éviter l’emballement lors de son exécution.

Forme VII : Le Vaapad

La variante Vaapad de la Forme VII est davantage un état d'esprit qu'une forme. Elle requiert que l'utilisateur parvienne à canaliser la fureur de l'ennemi pour la retourner contre lui. La limite est toujours sur le fil pour parvenir à éviter la mort.

Forme VIII : So Kan

Forme à l'étude

Combat à deux sabres courts

Inspiration : Kali Eskrima

Forme IX : Chien So

Forme à l'étude

Combat au double sabre

Inspiration :Naginata

Forme X : Le Jar Kaï

Forme à l'étude


Forme X : Le Zez Kaï

Forme à l'étude